Exemple de placement

Exemple de placement :

Capital de départ de 10000  €

avec une épargne mensuelle de 100 €

 rentabilité nette entre 2 et 4 %

sur des durées entre 10 et 30 ans

avec des frais d’entrée de 1% à 5 %

Capital de départ 10 000 € Rentabilité nette
Epargne mensuelle 100 € & Frais d’entrée
Plan d’épargne comparatif Gains réalisés / performances
Rentabilité nette Frais d’entrée 10 ans 20 ans 30 ans
2% 1% 3 206 € 9 865 € 20 609 €
3% 2% 4 854 € 15 773 € 34 575 €
+ 51% + 60% + 68%
3% 4% 4 306 € 14 758 € 32 931 €
+ 34% + 50% + 60%
3% 5% 4 032 € 14 250 € 32 109 €
+ 26% + 44% + 56%
4% 5% 6 023 € 21 442 € 50 028 €
+ 188% + 217% + 243%

Loi Sapin II : les nouvelles règles de l’assurance vie

Loi Sapin II : les nouvelles règles de l’assurance vie en cas de crise

Définitivement adoptée, la loi Sapin II limite les retraits en assurance vie en cas de crise et encadre les rendements servis par les assureurs.

Le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique (dit Sapin II) a été voté de manière définitive le 8 novembre 2016. Il modifie le fonctionnement de l’assurance vie investie en fonds en euros en deux points :

1-Les retraits des épargnants seront bloqués en cas de situation exceptionnelle.

Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), présidé par le ministre de l’Economie et des Finances, pourra « suspendre, retarder ou limiter temporairement, pour tout ou partie du portefeuille, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrages ou le versement d’avances sur contrat. »

Limitée à trois mois renouvelables (et à six mois au maximum), cette option s’appliquera en cas de menaces graves sur la stabilité du système financier ou sur la situation financière des assureurs.

Aujourd’hui les taux d’intérêt sont historiquement bas. Mais par exemple s’ils remontent brutalement, les épargnants pourraient retirer massivement leurs fonds en euros peu rémunérés pour ouvrir un nouveau contrat d’assurance vie plus rentable.

Selon le gouvernement, cela mettrait en danger la trésorerie des compagnies d’assurance et pénaliserait les assurés les plus modestes et les moins avisés par rapport à d’autres, capables de réaliser rapidement des arbitrages.

2-Les assureurs ne fixeront plus librement la rémunération des fonds en euros.

Le HCSF pourra limiter la liberté des assureurs de piocher dans leurs réserves pour offrir le rendement de leur choix pour les fonds en euros.

L’objectif du gouvernement est d’abaisser la rémunération de ces fonds en euros.(2,30 % en moyenne en 2015, nets de frais de gestion) qu’il juge trop élevée dans le contexte financier actuel.

Assurance vie pour la retraite

Les Assurances vies pour la retraite

pour mieux préparer votre retraite

couple-retraite

Pour vous aider à maintenir, demain, le niveau de vie que vous avez aujourd’hui, Théseis vous propose trois types de contrats « retraite » :

Comprendre l’assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie est un placement qui bénéficie d’une fiscalité attractive et de nombreux atouts (sécurité, disponibilité, rentabilité).

Elle permet, en cas de vie et selon les objectifs et l’horizon d’investissement, de se constituer un capital ou de produire des revenus réguliers, pour la retraite par exemple. En cas de décès de l’investisseur elle favorise la transmission du patrimoine.

avantages-fiscalite-disponibilite-rentabilite-securite

Les avantages

  • Disponibilité des fonds sous 10 jours environ
  • Fiscalité avantageuse en cas de rachat :

– < 4 ans: TMI ou 35%+PS

– Entre 4 et 8ans: TMI ou 15%+PS

– >8 ans : TMI ou 7,5% *+PS

Calculés sur la seule quote part des intérêts

* Après abattement

 

Outils de transmissions du patrimoine :

Abattement de 152 500 € par bénéficiaire pour les versements avant 70 ans et 30 500 € (tous bénéficiaires confondus) après 70 ans

 

Simulations de versements programmés sur 10 ans

Simulation n°1 : ouverture d’un contrat avec versements programmés de 50€/ mois

Taux de simulation Versements Intérêts acquis Epargne créée
Profil Prudent 2,50% 6 000 € 758 € 6 391 €
Profil Equilibré 3,60% 6 000 € 1 127 € 6 754 €
Profil Dynamique  5,50%  6 000 €  1859 €  7 501 €

Hypothèse de frais d’entrée 4,75%
Taux de simulation déterminés par le service placements

Simulations avec versement initial sur 10 ans

Simulation n°2 : ouverture d’un contrat avec un versement initial de 5000€

Taux de simulation Versements Intérêts acquis Épargne créée
Profil Prudent 2,50% 5 000 € 1 317 € 5 936 €
Profil Equilibré 3,60% 5 000 € 1 994 € 6 602 €
Profil Dynamique  5,50%  5 000 €  3 352 € 8 036 €

Hypothèse de frais d’entrée 4,75%
Taux de simulation déterminés par le service placements

 

Composition des Fonds Euros

 

Le fonds Euros

80% du fonds en € est composé d’obligations d’état

Rendement en fonction de votre fiscalité

RENDEMENT NET EN FONCTION

DE VOTRE FISCALITÉ

Vous trouverez dans ce tableau l’impact du “Prélèvement forfaitaire libératoire” (PFL). Les particuliers dont le foyer fiscal a perçu moins de 2 000 € d’intérêts peuvent opter pour le PFL à la place de l’imposition au barème.

Cela n’est intéressant que pour ceux imposés à 30 % et plus. 

TAUX DE
RENDEMENT AVANT IMPÔTS (EN%°)
PRELEVEMENTS SOCIAUX BARÉME DE L’IMPOT SUR
LE REVENU(1)
PRÉLÈVEMENT FORFAITAIRE
LIBERARTOIRE (2)
  15,50% 14,00% 30,00% 41,00% 45,00% 24,00%
TAUX DE RENDEMENT NET
APRÈS IMPÔT (EN %)
1 0,845 0,705 0,545 0,435 0,395 0,605
2 1,690 1,410 1,090 0,870 0,790 1,210
3 2,535 2,115 1,635 1,305 1,185 1,815
4 3,380 2,820 2,180 1,740 1,580 2,420
5 4,225 3,525 2,725 2,175 1,975 3,025
6 5,070 4,230 3,270 2,610 2,370 3,630
7 5,915 4,935 3,815 3,045 2,765 4,235
8 6,760 5,640 4,360 3,480 3,160 4,840
9 7,605 6,345 4,905 3,915 3,555 5,445
10 8,450 7,050 5,450 4,350 3,950 6,050

(1) à ces taux ont été ajoutés, dans le calcul, les prélèvements sociaux (PS) de 15,5 % pour obtenir un taux de rendement net.

Le taux global d’imposition d’une personne soumise au taux de 14 % est de 29,5 % (14 % + 15,5 %). Ainsi, pour un taux de 1 % servi, le taux net d’impôt et de prélèvements sociaux ressort à 1 – 29,5 % = 0,705 %.

 

Un exemple pour lire le tableau

Le taux de rendement de votre livret bancaire est de 3 %, net de frais de gestion. Vous êtes imposable à 30 %. Le rendement net, tenant compte des prélèvements sociaux et de votre tranche d’imposition, n’est plus que de 1,63 %.Si vous avez perçu pour moins de 2 000 € d’intérêt  l’année au titre de laquelle vous déclarez vos revenus, vous avez intérêt à opter pour le Prélèvement Forfaitaire Libératoire (24 % + PS). Le rendement net s’élève alors à 1,81 %.

Comment opter pour le PFL

Si vous avez perçu moins de 2 000 € d’intérêts et que vous souhaitez opter pour le PFL, la démarche est la suivante. Il va falloir tout d’abord  inscrire le montant de ces revenus à la rubrique 2FA*. Il conviendra parallèlement de corriger votre déclaration en rayant le montant inscrit ligne 2TR.

 

Assurance vie avant 8 ans : PFL ou barème de l’impôt ?

Pour les retraits sur les contrats d’assurance vie avant 8 ans, le prélèvement forfaitaire libératoire est d’un montant différent : 35 % + PS au cours des 4 premières années, puis 15 % + PS entre 5 et 8 ans. Ensuite, il descend à 7,5 %. Les détenteurs d’un contrat ont le choix entre ce taux forfaitaire et le barème de l’impôt.

Il faut donc également savoir faire ses comptes.